Catégorie : UNSEN

Motion de soutien du Conseil National de l’Union
de la CGT Educ’action

La CGT Educ’action est alarmée par la multiplication des arrestations et avis d’expulsion (Obligation de Quitter le Territoire Français) de nos élèves scolarisés et de leurs familles.

Dans la période on aurait pu espérer que les priorités des préfectures, guidées par le gouvernement, seraient ailleurs. Il est indigne d’ajouter de l’angoisse et de la précarité à des jeunes qui sont déjà dans une grande souffrance et dans la précarité au quotidien.
Nous appelons à soutenir toutes les initiatives locales (pétitions, rassemblements et autres actions) pour empêcher cette dérive.

La CGT Educ’action demande avec le Réseau Education Sans frontière, la régularisation des familles d’enfants et de jeunes scolarisés, ainsi que celle des jeunes majeur-e-s isolé-e-s scolarisés.

Montreuil, le vendredi 22 janvier 2021.

Télécharger le tract au format PDF

ÉDUCATION PRIORITAIRE

Il y a urgence pour une autre politique
Donnons plus à celles et ceux qui ont le moins

Pourquoi le projet Elimas veut liquider l’Éducation prioritaire ?

À chaque réforme, on nous explique que l’Éducation prioritaire ne remplirait pas sa mission : difficultés et inégalités qui perdurent, étiquette « stigmatisante » créant fuite des élèves les moins en difficultés et une ghettoïsation, multiplicité des labels non lisibles…

Au prétexte que la carte des réseaux actuelle oublie les LP, les zones rurales défavorisées et les écoles isolées, une expérimentation dans les académies d’Aix‐Marseille, Lille et Nantes va créer des « contrats passés entre les établissements et les rectorats sur la base de leur projet ». Selon la secrétaire d’État à l’Éduc prio, il y aura un « cadrage et une grille d’indicateurs nationaux ». Or , instaurer un cadre national avec des indicateurs (lesquels ?) et attribuer des moyens locaux par « projet », c’est incompatible.

Lire la suite du tract et télécharger leau format PDF.