Dossier de suivi Mouvement intra 2021

2nd degré

Pour le suivi de votre mutation intra 2021 (2nd degré) merci de compléter ce fichier PDF et de nous le retourner à l’une des adresses indiquées au bas de la première page.

AESH : contre la précarité, contre les PIAL, en grève le 8 avril !

Publication : 15 mars 2021 Mis à jour : 15 mars 2021

AESH : contre la précarité, contre les PIAL,
en grève le 8 avril !


En réponse à l’obstination du ministre qui refuse de s’engager vers une amélioration des conditions d’emploi des AESH et en réponse à la dégradation de leur mission depuis la création des PIAL, les organisations CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SNCL-FAEN, SUD éducation appellent les personnels à la grève le 8 avril.

Le ministre répète que l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap est une priorité de son ministère. Pourtant, il fait le choix de maintenir dans la précarité les 110 000 AESH qui jouent un rôle essentiel dans l’accompagnement de la scolarité de ces élèves.

Lire la suite : AESH : contre la précarité, contre les PIAL, en grève le 8 avril !

Semaine du 22 mars : salaire, temps de travail, titularisation, les AEd restent mobilisé·es

Publication : 15 mars 2021 Mis à jour : 15 mars 2021

Les Assistant·es d’Éducation se sont mobilisé·es lors des grèves des 1er décembre 2020 et 19 janvier 2021… Certains établissements ont vu des « services Vie Scolaire morts », une première depuis plusieurs années.

Il faut dire que le mécontentement est grand. La crise sanitaire a touché les AEd de plein fouet. Ce sont les « premières lignes », celles et ceux qui montent au « front » pour reprendre la rhétorique guerrière du Président…

Lire la suite : Semaine du 22 mars : salaire, temps de travail, titularisation, les AEd…

Les AED seront à nouveau en grève et mobilisés à partir du 22 mars

Publication : 15 mars 2021 Mis à jour : 15 mars 2021

  Les AED ont fait grève les 1er décembre et 19 janvier

Le ministre ne répond à aucune de leurs revendications

Alors, ils seront à nouveau en grève et mobilisés à partir du 22 mars

Les vies scolaires ne peuvent plus tenir! Elles sont au bord de l’implosion. Leurs personnels sont en première ligne tous les jours. L’absence de créations de postes d’AED et de CPE et l’augmentation des effectifs dans le second degré en 2020 et en 2021 conduisent à des vies scolaires sous-dotées et à des conditions d’exercice inacceptables. 

Cela s’ajoute à des conditions de rémunération et d’emploi indignes des missions exercées: les salaires sont largement insuffisants; les temps incomplets sont le plus souvent imposés; les AED sont exclus du versement des primes REP et REP+; l’indemnité compensatrice de la CSG n’est pas versée à de nombreux AED qui y ont pourtant droit; les AED sont soumis à des pressions continuelles et à la menace de non-renouvellement de leur contrat. 

Lire la suite : Les AED seront à nouveau en grève et mobilisés à partir du 22 mars

Éducation : Se doter des moyens humains nécessaires pour réussir

Publication : 12 mars 2021 Mis à jour : 15 mars 2021

Éducation : Se doter des moyens humains nécessaires pour réussir


Nos organisations CGT Éduc’Action, FNEC-FP FO, FSU, SNALC, Sud Éducation, UNSA Éducation demandent au gouvernement les moyens humains nécessaires pour affronter la situation épidémique jusqu’à cette fin d’année scolaire puis pour en dépasser les conséquences durant l’année scolaire prochaine.
Alors même que depuis un an l’ensemble des personnels de l’Éducation est engagé pour affronter la crise sanitaire et assurer la continuité du service public d’éducation, les moyens ne sont pas au rendez-vous.
Pour les mois à venir, il faut prolonger les enseignants contractuels et assistants d’éducation (AED) déjà recrutés à minima jusqu’à la fin de l’année scolaire, ne pas arrêter leurs contrats au mois de mai, recruter davantage de personnels, notamment par le recours aux listes complémentaires, pour faire face aux besoins suscités par la crise sanitaire.

Lire la suite : Éducation : Se doter des moyens humains nécessaires pour réussir

Guide 1er degré à l’usage des militant·es de la CGT Éduc’Action

Publication : 11 mars 2021 Mis à jour : 12 mars 2021

CONSTRUIRE UNE CULTURE DE LA SANTÉ AU TRAVAIL 

Notre employeur permet des conditions de travail inacceptables jouant souvent sur l’attachement des personnels de l’éducation à ce qu’ils qualifient comme étant « leurs missions ». Ces dernières se confondent avec leur métier et donc de leur statut de travail-leur·euse. Aujourd’hui la question de la santé au travail dans l’Éducation nationale est complètement négligée. Pour contrer cette logique, la CGT Educ’Action en tend outiller les militant·es et investir les questions de travail et santé et reconstruire une réelle culture de la santé au travail.

Lire la suite : Guide 1er degré à l’usage des militant·es de la CGT Éduc’Action

Direction d’école L’autorité fonctionnelle est à combattre et il y a urgence.

Publication : 11 mars 2021 Mis à jour : 12 mars 2021

Direction d’école

L’autorité fonctionnelle est à combattre et il y a urgence.

Lors de l’étude du projet de loi Rilhac au Sénat ce mercredi 10 mars, nous avons assisté à un nouveau revirement de position de la part du ministre Blanquer, comme il l’avait d’ailleurs déjà fait lors de la loi « École de la confiance ».

Alors qu’il avait extirpé la notion « d’autorité fonctionnelle » du texte présenté à l’Assemblée nationale, le ministre ne s’est pas privé hier, avec l’accord et le soutien de la majorité présidentielle, de revenir sur « ses engagements » et d’affirmer qu’il était désormais « favorable à la délégation de compétences ». Cette volte-face de la part du ministre n’est pas une surprise. Il utilise toutes les opportunités politiques qui s’offrent à lui et qui lui permettent d’aller plus loin dans sa volonté d’exploser définitivement le cadre actuel de l’École, et ce malgré les urgences de la crise sanitaire qu’il a du mal à traiter. Cette décision supprime toute collégialité dans les écoles et donne un pouvoir très clairement hiérarchique aux directrice·teurs. Demain, le Grenelle de l’Éducation et ses conclusions lui serviront tout autant de prétexte pour casser nos statuts, nos missions et nos grilles de rémunération.

Lire la suite : Direction d’école L’autorité fonctionnelle est à combattre et il y a urgence.

Le grand oral : le grand scandale

Publication : 10 mars 2021 Mis à jour : 11 mars 2021

Le grand oral : le grand scandale

Le grand oral est sans doute l’épreuve la plus symbolique du nouveau bac, la marque personnelle du ministre et de sa volonté de « faire du neuf ». Preuve de cette importance, son poids dans le résultat final du bac : 10 % du bac général et 14 % du bac technologique. 

Lire la suite et télécharger le tract au format PDF

L’Éducation prioritaire dont nous avons besoin

Publication : 10 mars 2021 Mis à jour : 10 mars 2021

L’ÉDUCATION PRIORITAIRE DONT NOUS AVONS BESOIN

 Quels objectifs pour l’Éducation prioritaire ?

Depuis sa mise en place, l’Éducation prioritaire est contestée et instrumentalisée : elle ne remplirait pas sa mission puisque les difficultés et les inégalités perdurent; son étiquette créerait une fuite des élèves les moins en difficulté et une ghettoïsation; la multiplicité des labels n’est pas lisible…

Aujourd’hui, nous craignons que les projets du ministre soient de circonscrire l’Éducation prioritaire à quelques territoires considérés comme les plus en difficulté au travers d’une soixantaine de « cités éducatives » réduisant le reste à des politiques de contrats d’objectifs locaux. L’Éducation prioritaire ne peut se cantonner à la seule gestion de la plus grande misère mais doit être un outil d’émancipation des élèves des classes populaires.

D’autre part, les zones d’Éducation prioritaire ne doivent plus être des laboratoires d’expérimentation des politiques libérales : prime au mérite, recrutement par les chef·fes d’établissement, mythe de l’innovation pédagogique imposée par le haut…

Une seule solution: une politique d’Éducation prioritaire ambitieuse de la maternelle au lycée et ne reposant pas sur la mise en concurrence.

Lire le dossier et télécharger le 4pages au format PDF

APPRENTISSAGE : PLUS DE 30 000 JEUNES DANS L’IMPASSE !

Publication : 7 mars 2021 Mis à jour : 9 mars 2021

APPRENTISSAGE : PLUS DE 30 000 JEUNES DANS L’IMPASSE !

La « loi pour choisir son avenir professionnel » de 2018, a bouleversé l’organisation et le financement de l’apprentissage. Répondant à l’ensemble des revendications du MEDEF, l’apprentissage est devenu un marché concurrentiel sous perfusion d’argent public. Cette libéralisation est une régression pour les droits des apprenti·es, les diplômes et la régulation des financements de la formation. Cet aveuglement idéologique, porté par un discours promotionnel incessant, qui fait de l’apprentissage la solution miracle à l’insertion professionnelle des jeunes est en train de se heurter à la réalité économique.

Lire la suite : APPRENTISSAGE : PLUS DE 30 000 JEUNES DANS L’IMPASSE !