«

»

La Grève continue, sauvons le 2ème poste de CPE au LP Jouffroy d’Abbans Baume les Dames

petition-img-18947-fr

le personnel du lycée Jouffroy d’Abbans de Baume Les Dames (25) est en grève depuis le 3 mai  pour le maintient du deuxième poste de CPE au LP.

Communiqué de presse du 9 mai 2016

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE du 9 mai 2016
      A ce jour, les personnels du Lycée Professionnel Jouffroy d’Abbans restent mobilisés dans leur mouvement de grève.
      Le Rectorat n’a pas changé de position depuis la première audience du vendredi 29 avril. Même par voie de presse, aucune réponse n’a été faite sur la suppression du poste de CPE ni sur celui en Lettres-Histoire Géographie, ni, d’ailleurs, sur le demi-poste d’agent administratif.
      Le Rectorat, par l’intermédiaire de M. Sylvain Lambert, explique la suppression d’un poste, essentiel à nos yeux, par un souci d’équité. Or, cette équité s’apparente plus à un souci de gestion de la pénurie, pénurie qui frappe le LP Jouffroy d’Abbans, établissement dynamique dont les effectifs élèves sont en augmentation constante. Nous rappelons, par ailleurs, qu’aucun poste de CPE n’a été créé depuis trois ans dans l’académie! Où est l’équité quand il s’agit de déshabiller Paul pour habiller Jacques ?
      Au moment où la société française se trouve confrontée à de grands défis, les CPE, essentiels à la formation du citoyen, manquent. Comment pourrons-nous remplir notre mission de service public avec trois postes en moins ? Lors de l’audience au Rectorat, les parents d’élèves ont exprimé leur crainte d’un futur délitement du service éducatif. Quelle réponse le Rectorat apporte-t-il par ces suppressions ?
      Par ailleurs, nous tenons à rappeler que le LP Jouffroy d’Abbans n’a pas de Proviseur Adjoint. Il sera donc le seul établissement de l’Académie à fonctionner avec un seul CPE et sans Proviseur Adjoint. Où est l’équité ?
      Le mouvement de grève se poursuivra donc mardi 10 mai 2016.

Toutes les informations ci-dessous :

Le Blog

La pétition

Ce lycée était menacé de fermeture lors du plan lycée de 2014, son avenir reste très délicat et la fermeture d’un poste de Conseiller Principal d’éducation  par le Rectorat est vécue comme un mauvais signal par les personnels.

La presse en parle : 

France Bleu  (Début à 4:00 et fin 5:30) :

Ma commune.info : la gréve se poursuit.

L’Est Républicain : est4mai