Catégorie : INTERPRO

Pourquoi la CGT a décidé de ne pas participer à la conférence sociale du lundi 19 octobre. ?

Voici les arguments de la CGT à diffuser très largement autour de vous.

– Le 4 pages au format PDF :

Capture copie

 – L’intervention de Philippe Martinez sur France Info:

5 d’Air France : Abandon des poursuites, aucune sanction !

Contrairement à ce qui est raconté à longueur de journée sur toutes les ondes, la population ouvrière et laborieuse de ce pays est bel et bien aux côtés des salariés d’Air France.

Avec près de 26 000 signatures de soutien recueillies en à peine 4 jours de campagne, la pétition en défense des 5 salariés d’Air France en est une expression flagrante.

Non, refuser 2 900 licenciements n’est pas un délit ! Non, les 5 d’Air France ne sont pas des voyous ! Non, les 5 d’Air France n’ont rien à faire le 2 décembre prochain dans l’enceinte d’un Tribunal !

Parce que les vraies violences sont du côté des patrons et du gouvernement, parce que la protection des 5 d’Air France est une mesure de protection de l’ensemble des travailleurs, nous appelons les organisations ouvrières, syndicats, associations, partis politiques, ainsi que tous les salariés du privé, du public, les chômeurs, les retraités, la jeunesse, les étudiants, à participer massivement au rassemblement qui sera organisé à Paris, par l’intersyndicale d’Air France, le jeudi 22 octobre 2015, à 13H00, à l’Assemblée nationale.

Unité syndicale sans faille pour :

Abandon des poursuites!
Aucune sanction !
Pas un seul licenciement sec ou déguisé !

Signez la pétition ICI

CGT-Archives 56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris
– téléphone : 01 40 27 63 33
– télécopie : 01 40 27 63 66
– courriel : cgt.archives@culture.gouv.fr

1er MAI 2015 : S’UNIR POUR AGIR … SE RASSEMBLER POUR GAGNER !

tract-doubs-1er-mai-2015_Page_1 tract-doubs-1er-mai-2015_Page_2

Fusion des services régionaux de l’état : les préfets avancent des propositions…

Capture

Fusion des services régionaux de l’état

tractfusion_Page_1

tractfusion_Page_2

Intermittents du spectacle : le pacte des hypocrites.

Dans le but de réduire drastiquement le déficit du régime de chômage des 112000
intermittents du spectacle, le patronat et la CFDT ont élaboré un compromis tordu, inscrit nuitamment dans la nouvelle convention UNEDIC.

La nouvelle formule de calcul de l’indemnisation est incompréhensible donc anxiogène. Elle inflige de plus longs délais avant indemnisation à tous
ceux qui perçoivent plus de 10000 euros de revenus par an. Cela représente près de la moitié des intermittents qui seront ainsi plus fragilisés encore.

Plutôt que de s’attaquer aux employeurs qui font tourner les intermittents sur des postes pérennes, il s’agit de forcer ces derniers à mendier auprès du ministère de la Culture et donc du contribuable en s’aliénant au passage le soutien du public.

C’est ce que l’on appelle aujourd’hui, le dialogue social.

Les sites CGT interprofessionnels

Le site nationale de La Confédération Générale du Travail : http://www.cgt.fr

Le Comité Régional CGT de Franche-comté : http://www.franche-comte.cgt.fr/

L’union Départementale CGT du Doubs : http://www.cgt25.fr/

L’union Départementale CGT de Haute-Saône : http://www.cgt70.fr/

L’union Départementale CGT du Jura : http://cgtjura.fr/

L’union Départementale CGTdu Territoire de Belfort : http://cgt-belfort.fr/